Alex McLeish s’inquiète pour le football anglais !

Publié par Johann le Lundi 04 janvier 2010 à 18h01

Du côté de Birmingham City, tout va bien, merci pour eux ! Promu cette saison après un passage éclair en Championship la saison passée, le club entraîné par Alex McLeish est la véritable révélation de la première moitié de saison, bien plus que son voisin Aston Villa. Birmingham vient d’ailleurs de battre son record d’invincibilité en PL suite à sa victoire à Stoke City juste avant le réveillon du 31 décembre. Cela fait désormais onze matchs que les Blues sont invaincus grâce à sept victoires et quatre matchs nuls. Avec déjà 32 points, Alex McLeish n’a donc aucune inquiétude à avoir quant au maintien de son club.

Par contre, l’entraîneur écossais s’est livré sur un sujet qui fait souvent débat outre-Manche : le nombre de joueurs étrangers qui composent les équipes de Premier League. McLeish a réagi suite au match Portsmouth-Arsenal où aucun joueur anglais n’était présent sur la pelouse au coup d’envoi.

Portsmouth – Begovic; Finnan, Kaboul, Ben Haim, Hreidarsson; Yebda, Mokoena (c), Hughes, Belhadj; Boateng; Piquionne
Arsenal – Almunia (c); Sagna, Gallas, Vermaelen, Traore; Ramsey, Song, Diaby; Nasri, Eduardo; Arshavin

A la fin de son match à Stoke gagné 0-1, l’entraîneur de Birmingham City déclarait qu’il se faisait du souci pour le football anglais, qui devait s’inquiéter d’une telle situation. Puis venait le temps des explications sur un phénomène qu’il sera difficile de changer. « Mais quand vous êtes un entraîneur, vous faîtes jouer les meilleurs ou ceux que vous voulez. Et puis, c’est difficile de dire à un joueur étranger qu’il ne va pas jouer à la place d’un anglais même s’il est meilleur. »

Cette inquiétude est d’autant plus étrange que la sélection nationale, dirigée par un étranger, Fabio Capello, se porte pour le mieux avec une campagne de qualification remarquable. Même chose avec les Espoirs qui ont terminé finaliste de l’Euro 2009 en éliminant l’Espagne et la Suède, avant de tomber face à l’Allemagne. Alors pourquoi cette inquiétude? Est-ce un moyen de faire comprendre que le foot business risque de tuer la formation anglaise? A l’heure où certains clubs semblent en difficulté financière, est-ce une déclaration pour montrer qu’une alternative existe à l’achat massif de joueurs? Seul Alex McLeish le sait…

Je suis roux et j’ai des taches de rousseur. Je suis A) Irlandais B) Ecossais C) Anglais ? (Photo Daily Mirror)

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à le dire en cliquant  

Autres articles à (re)découvrir !

 
Zone commentaires

3 commentaires sur cet article

  1. broots dit :

    même si l’Angleterre va mieux, je pense qu’il n’a pas tort, c’est quand même hallucinant de voir des feuilles de match comme celle de Portsmouth – Arsenal !
    Ce qui sauve l’Angleterre, c’est la « professionalisme » même dans les basses divisions. ça permet à de bons jeunes de jouer à un bon niveau même en Championship…

  2. foot dit :

    Je supporte les girondins, il y a encore des jeunes formés au club et français. .. Quand je vois ces compos d’équipe j’hallucine complètement .. Ces équipes ne me font pas rêver !!

  3. Ch'ti expertise dit :

    Il a raison le rouquin. Les clubs anglais ont de bons centres de formation, le bémol c’est que ce ne sont pas les jeunes anglais qui en profitent mais des joueurs étrangers achetés à 15 ans.
    La Premier League est de plus en plus l’équivalent footballistique de la NBA… ça devient grave quand même.
    Mais bon, y’a du spectacle. On ne peut pas tout avoir.

Laisser un commentaire

Pour les petits malins comme les plombiers, avocats et consorts qui souhaitent se servir des commentaires pour laisser plein de liens vers leurs propres blogs/sites, sachez que vous serez marqués comme "indésirables".

 
 
 
Coup d'envoi par O2Sources - Propulsé par Wordpress